Les vacances, cela coûte cher. Il faut avoir mis de côté une certaine somme pour pouvoir partir avec sa petite famille. Le coût de la vie empêche toutefois un bon nombre de familles de constituer une épargne et ainsi de s’offrir des vacances. Comment faire ? Des aides financières existent pour aider les familles à compléter leur budget vacances. Y avez-vous droit ?

L’aide aux vacances familiales ou AVF

Cette aide est octroyée par la CAF aux allocataires ayant de faibles revenus et remplissant un certain nombre de conditions. Pour en bénéficier, vous devez être bénéficiaire d’allocations familiales et avoir un enfant à votre charge de moins de 18 ans. Votre quotient familial ne doit également pas dépasser un certain montant. Si vous y êtes éligible, la CAF vous accordera alors l’aide, dont le montant sera calculé en fonction de votre situation, votre quotient familial et du coût de votre séjour. Vous êtes libre de choisir la destination qui vous plaît. En revanche, il vous faut choisir une location dans un lieu agréé Vacaf. Il peut s’agir d’un centre familial, d’un gîte ou encore d’un camping Vacaf. Le camping Vacaf que vous avez choisi établira un devis de votre séjour et l’aide lui sera directement versée par la CAF. Dans le cas où le coût de votre séjour dépasse le montant de l’aide, vous devrez régler la différence au camping. Rassurez-vous, il existe plus de 1900 sites ayant ce label en France. Le choix de destination de vacances n’est donc pas limité.

Les chèques-vacances

Les chèques-vacances s’adressent aux salariés et sont destinés à les aider à financer leur vacances : hébergement, transport, restauration, loisirs, activités… Ils peuvent être octroyés par la CAF, l’employeur ou encore le comité d’entreprise. Il s’agit d’un carnet de chèques avec des coupures de 10, 20, 25, 50€, mais aussi des e-chèque-vacances vous permettant d’effectuer des achats en ligne. Tous les salariés peuvent en bénéficier. Toutefois, une participation financière est requise pour l’obtention de ces chèques-vacances. Le montant de cette participation dépendra de votre rémunération ainsi que du nombre de parts de votre foyer fiscal.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit