Sur Airbnb, on y trouve les annonces de locations de vacances, d’échanges de maison, mais également les arnaques. Puisque cette plateforme met en relation des milliers de particuliers, certains annonceurs malintentionnés ont trouvé un moyen de contourner ce principe à leur avantage. Comment reconnaitre les arnaques sur Airbnb ? Puis, quelles précautions pour les éviter ?

Les principales arnaques sur Airbnb

Tout d’abord, il y a la technique de phishing. Elle est très connue par l’envoi d’un mail à une personne en faisant passer pour Airbnb. Le but est de voler ses informations personnelles comme son identifiant. Puis, certains webmasters arrivent à installer un logiciel malveillant sur un ordinateur juste pour connaitre le mot de passe d’un particulier sur Airbnb. Ensuite, il y a la demande d’avance de fonds en échange d’un bonus. Le transfert se fait souvent sur une plateforme externe non sur Airbnb. Une fois la somme est versée, l’annonceur disparait tout comme votre argent. Concernant le locataire arnaqueur, il envoie une somme encore plus élevée par rapport au prix affiché. Puis, il demande de lui retourner la différence. Au moment où le propriétaire a fait le virement pour le rembourser, il annule son premier paiement et garde le tout.

Comment éviter ces arnaques ?

Airbnb informe ses membres de se méfier des personnes qui envoient de l’argent ou paient à partir d’une plateforme externe. Non seulement qu’il est impossible de contrôler le paiement, mais cette plateforme communautaire ne recevrait aucune commission de la transaction. Sachez aussi qu’elle n’envoie pas de demande de virement ni de factures par mail. Alors, si vous en avez reçu, c’est forcément de l’arnaque ! Il y a aussi d’autres techniques assez malines pour vous faire avoir. Dans certains cas, il faut rester vigilant sur les horaires d’entrée de l’appartement ou celles de la sortie. Il arrive aussi que ces quelques heures de plus ou de moins vous seront facturées en une journée entière. Que ce soit pour informer ou demander de conseils, lorsqu’une chose vous alerte, il faudra contacter le site auprès duquel vous avez fait la réservation. Ses équipes vont se plier en quatre pour vérifier les transactions.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit