Dans les Pyrénées-Orientales, il existe un petit village mystérieux, peu connu des Français et qui pourtant recèle d’inestimables trésors naturels et patrimoniaux. Il s’agit de Laroque-des-Albères. Printemps ou été, prévoyez d’y faire un tour, pour quelques jours. Vous ne serez pas déçu. Lors de votre visite, envisagez de séjourner dans un camping à Argelès-sur-Mer.

N’oubliez pas de prévoir votre hébergement

Les options d’hébergement ne manquent pas dans cette région, mais la préférence de beaucoup de touristes va vers un camping situé à Argelès-sur-Mer. Notamment, si vous ciblez Laroque-des-Albères, il est vivement recommandé d’opter pour le Camping des Albères. La raison ? Tout simplement parce qu’il se trouve sur la commune. Une fois votre réservation faite, les choses sérieuses peuvent commencer. Que faire et que visiter à Laroque-des-Albères ?

Les attractions proche de la commune

Autour de la commune de Laroque-des-Albères, sans qu’il n’ait besoin de faire plus de 30 minutes de trajet, vous avez plusieurs attractions autour du thème de la nature : le Tropique du Papillon, Labyrinthes aux 1000 fleurs, Jardin exotique de Ponteilla, 2 biodiversariums (jardin méditerranéen du Mas de la serre, Aquarium de Banyuls). Ces sites sont accessibles depuis n’importe quel camping à Argelès-sur-Mer. Toujours dans les environs proches, vous pouvez visiter des monuments historiques : Fort Saint-Elme, Fort de Bellegarde, Palais des rois de Majorque, Cloître d’Elne, Château royal de Collioure. S’y ajoutent les produits de terroir (Terre des templiers, Caves Byrrh de Thuir), les plages classées situées sur la Baie de Paulilles ainsi que les musées (le Castillet, Musée d’Art Moderne de Ceret).

Visitez le village

Il faut environ une dizaine de minutes pour rejoindre le village de Laroque-des-Albères depuis un camping situé à Argelès-sur-Mer. Visitez chaque rue, chaque ruelle, mais surtout, allez à l’exploration des incontournables : le Château, l’Ermitage de Tanya, le Moulin de la Pave, la Côte de la place, l’Ancienne usine électrique, l’Eglise Saint Félix ou encore la Rue et le passage des Rois de Majorque.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit